Action à Sète contre l’injustice qui frappait Malika

Le Midi Libre relate l’action de la maison des chômeurs
Malika réintégrée après une manifestation

Début octobre 2010. Malika, demandeuse d’emploi domiciliée à Villeveyrac, trouve dans sa boîte aux lettres, un soir vers 18 h, un courrier de Pôle emploi. Lequel courrier stipule qu’elle doit honorer un rendez-vous le jour même, à 13 h 30. Dans l’impossibilité de remonter le temps, elle prévient immédiatement Pôle emploi. Qui la radie dans la foulée.

Depuis, Malika tente tant bien que mal de faire valoir sa bonne foi mais surtout de retrouver ses droits. En vain.

Alertée, l’antenne montpelliéraine du mouvement national des chômeurs et précaires décide alors de tenter un coup de force. Hier en fin de matinée, une quinzaine de membres de l’association ont donc investi les locaux de l’agence Saint-Clair de Pôle emploi, aux Métairies, pour faire pression sur le directeur.
Qui n’est pas là. Ce dernier écourte néanmoins sa réunion à Montpellier pour revenir dare-dare à Sète. Et après avoir entendu les arguments de Malika et de ses soutiens, il lui aurait promis sa réintégration pour ce midi. L’histoire devrait donc bien finir mais elle reste révélatrice de la fracture entre le Pôle et ses ‘clients’. Sans parler des problèmes postaux…

Publicités
Cet article, publié dans Pôle Emploi, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Action à Sète contre l’injustice qui frappait Malika

  1. Stéphanie dit :

    Bravo Chomeur 34 ! La lutte paie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s